ACCRORUN VILLEPREUX

Le forum des passionnés de la course à pieds

Vous n'êtes pas identifié.

#1 14-12-2006 12:37:53

seb
Administrateur
Date d'inscription: 09-12-2004
Messages: 243
Site web

Les 24 heures du Téléthon 2006

Voici le premier compte rendu de cette superbe aventure, tous les comptes rendu seront mis sur le site.
Il est écrit par notre ami Laurent big_smile

Expérience d’un néophyte en ultrafond


Ma plus longue expérience de course était avant ce 24h la route des 4 châteaux, de 18,5km, donc je partais vraiment dans l’inconnu, sans aucune préparation spécifique, juste dans l’optique de participer au téléthon.

Un rdv est fixé à 15h pour les derniers préparatifs, on est nombreux et les barrières ont déjà été posées par les employés municipaux, la tente est déjà montée, il ne reste plus qu’à organiser les vestiaires et la tente, aller chercher les boissons et la nourriture dans le gymnase, tout ceci se fait dans la bonne humeur et très rapidement : une organisation sans faille !

Le départ est donné du gymnase, à 19h30, et dés les premiers tours se forment un groupe d’accrorunner avec Michèle, Fernanda, les Guy, Patrice et moi. Je me dis : suis-les, et tu verras bien. Les premiers tours sont marqués par la pluie, qui tombe sans cesse.
On a le droit à un petit répit, mais ça redouble vers minuit.
Pour le rythme, on est autour de 12 min au tour, soit 8,5 km/h.
Tout ce passe bien dans le groupe, Michèle imprime le rythme, nous conseille de marcher dans les 2 faux plats, les Guy se racontent quelques blagues. Nous sommes rejoints par Anne, qui souhaite faire un semi-marathon, et qui nous a pris un tour. Finalement elle explose le semi, et son objectif se transforme en 3h de course. (Anne : ² ça va me coûter cher en baby-sitter ! ²). Elle a bien fait de s’arrêter après 3h, car son homme aura bien besoin d’elle le lendemain…
On atteint tranquillement le marathon, au bout de 5h15 de course.
C’est l’heure de la pause, tant attendue, juste 10 min, afin de rester chaud. On boit une soupe ultra bouillante. On vérifie nos kilométrages, mais il y a des erreurs, car Michèle, Fernanda et moi avons couru ensemble depuis le début, mais aucun n’est dans le même tour. Bruno rectifie ceci, mais ça a eu le don d’énerver Fernanda, qui était indiquée avec 2 tours de retard sur Michèle !
On repart en marchant, histoire de bien digérer le ravito.
Je commence ensuite à sentir mon manque d’entraînement, les jambes deviennent durent, les pieds gonflent, (ça doit être ça le mur du marathon !) je préfère arrêter au 50éme km, un peu déçu, vers 2h30 du mat.
Je rentre chez moi, petite douche et au lit, mais impossible de dormir, à cause de la tension nerveuse et le sentiment d’avoir abandonner.

Je reviens vers 11h00 sur le parcours, Guy Gouret venait de finir ses 100km. Michèle et Fernanda approchaient également de la barre des 100km, ne couraient plus, pour cause de douleur au pied, pour l’une, au genou pour l’autre. Je repars donc avec elles pour la fin de leur 100km, accompagnés du kiné et de la famille de Fernanda.
Je me mets au courant des nouvelles de la nuit. Tout le monde a eu froid, et est content du soleil, aussi bon pour l’organisme que pour le mental. Je vois Yves, diminué par une soupe qui passe mal.
En tête du classement, Patrice se bat avec Christophe Le Boulanger, ils sont dans le même tour, superbe combat, très loyal, ils font quelques tours ensemble et s’encouragent mutuellement, et seb, - notre webmaster – est quelques tours derrière.
Fernanda a réussi ses 100 km, elle nous quitte, ravie et la larme à l’œil.
Patrice est un peu pâle vers 13h, le kiné le prend en main en lui faisant un massage, ils font 2 tours en marchant, l’un pour s’alimenter, l’autre pour s’hydrater. Le tour suivant, patrice nous dépasse en courant, avec Christophe, ils semblent tous les 2 en pleine forme.
J’ai trop mal au pied pour courir, et vu que Michèle est dans le même cas que moi, on finit les 24h en marchant de 11h à 19h30. Le rythme n’est plus du tout le même qu’au début, et ralentit au fur et à mesure, avec des pauses de plus en plus longues. Vers 12h, on fait 3 tours à l’heure, pour finir à 2 tours à l’heure. Cela fait néanmoins une trentaine de long km.

A 17h, Patrice ne se sent pas bien : hypoglycémie et hypothermie !
Tout blanc,vive douleur à l’épaule : c l'abandon ! Les pompiers s’occupent de lui, l’allongent, le couvrent et le nourrissent. 1h30 plus tard, il pourra rentrer chez lui, en marchant, mais bien fatigué : il aura tout donné !

Vers 18h30, le tour d’honneur est organisé avec les personnes handicapées, je rate le départ en discutant dans les vestiaires, mais le fait avec Franck, Valérie, et les enfants de Anne et Patrice. On rattrape tout le monde à la fin de ce tour.
A 19h00, je pense arrêter, mais notre webmaster est à égalité pour la troisième place et repart pour un tour, je le fais avec lui, on part tranquillement en marchant, seb souffre terriblement des tendons.
Au milieu de ce tour on se fait dépasser par le concurrent qui est à égalité, donc seb décide donc de recourir (seb :²je vais lui montrer c’est qui le chef²), on accélère et on repasse devant. (en cas d’égalité, c’est celui qui finit passe le premier la ligne du denier tour qui gagne)
On finit le tour avec une dizaine de seconde d’avance, et on s’aperçoit qu’il reste encore 15min de course, soit exactement le temps pour refaire un tour, donc c’est reparti pour un tour, sans marche, par peur de ne pourvoir repartir, avec un œil dans le retro pour juger de notre avance. Que ce tour me paru long !
On arrive à 19h28, Seb est finalement 2éme, il a dépassé Patrice, qui vient malheureusement de passer de la 2éme à la 4éme place, mais cela n’enlève rien à sa course.
Enfin fini, seb est cramé, mais content de lui pour son premier 24h, sa femme et ses enfants sont là pour s’occuper de lui.
C l’heure des récompenses, les traits sont tirés, mais on distingue des sourires, la première féminine, très marquée, est soutenue pour récupérer sa coupe, le vainqueur - Christophe le Boulanger- a une bonne mine pour quelqu’un qui vient de faire 171 km.
Cela fait 4729 km parcourus au profit du Téléthon, soit 932 € récoltés, c’est sympa de courir pour une bonne cause.
En conclusion, bravo à tout le monde, merci à Michèle (rétablis toi vite !) qui m’a permis de faire 2 marathons, à tous ceux qui ont tenu la permanence, à tous les organisateurs, aux sponsors, à Bruno Bordier pour le chronométrage et à la mairie de Villepreux pour son aide logistique.

LP

Merci Laurent smile


Seb cool
Ce qui nous tue pas, nous rend plus fort.

Hors ligne

 

#2 14-12-2006 20:47:27

Patrice.D
Circadien
Date d'inscription: 04-10-2006
Messages: 227

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Magnifique compte rendu !!!!!!!
Merci


Patrice smile

Hors ligne

 

#3 15-12-2006 07:52:43

valerie
Membre timide
Date d'inscription: 01-01-1970
Messages: 6

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Merci Laurent....j'espère que pour toi ce n'est qu'un début, que tu auras bien d'autres récits de courses à faire, et à faire partager.
A bientôt
Valérie

Hors ligne

 

#4 15-12-2006 09:09:12

jerome.t.
Ultra-fondu
Date d'inscription: 05-10-2006
Messages: 71

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Patrice, bravo pour ton courage mais je ne suis pas d'accord avec la phrase "il faut se donner à fond sinon cela ne sert à rien", à chacun sa philosophie.
Personnellement, j'essaie toujours de prendre du plaisir sur les courses et d'en garder un peu sous le pied pour pouvoir finir plus vite.
Peut-être que je pourrais me faire encore plus mal pour grapiller quelques places mais qu'est-ce que j'en ai à faire...
@+ et bonne récup,
Jérôme


"Vivre sa vie telle qu'il faille désirer la revivre"

Hors ligne

 

#5 15-12-2006 20:02:56

seb
Administrateur
Date d'inscription: 09-12-2004
Messages: 243
Site web

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Voici un mèl reçus d'un des coureurs du téléthon: tongue
"Tout d'abord merci à tous pour cette epreuve.
Bonne ambiance, circuit avec quelques faux plats, oui, mais agréable.
Je suis venu sans une grosse préparation, je suis donc parti me coucher à 3h du mat, mais pour le téléthon je suis revenu à 10h le samedi matin pour finir.
Regrets pour les enfants, la remise des prix.
Je ne suis par prêt d'oublier leurs regards lors du dernier tour que l'on a fait ensemble. Ils étaient Heureux!!!!!
Pour ça, merci encore.

J'ai été voir les photos, les nombreuses photos, sympa.
Une d'entre elle m'interresse. Est il possible de l'avoir dans une meilleure définition?
Page 6 PICT1557 j'ai le dossard n°5.
Merci

Amitiés Sportives

Bernard C "

Merci à lui pour ce mèl smile


Seb cool
Ce qui nous tue pas, nous rend plus fort.

Hors ligne

 

#6 16-12-2006 17:28:50

Franck
Ultra-fondu
Date d'inscription: 10-10-2006
Messages: 57

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Ne rien oublier

La longue foulée de Kaled
Le bonheur de Maxime et la fierté de son papa Michel
L’accent si charmant de Fernanda, ses larmes de « cent bornarde »

La détermination calme de notre bon Yves
Celle de Sébastien plus guerrière
Et l’accent du Nord du sacré Laurent

Michèle le métronome armé d’un sourire constant

Les trois Guy, les trois gars !
La première d’Anne tenace et sérieuse
Le duel incroyable de Patrice et Christophe

La bonne humeur de Chantal
La gentillesse de Charly, de Bernadette et de Pierre
Les « petits bouts de chou » de Denis

L’infatigable boulanger coureur : Jean-Michel

La solidarité pour une bonne cause
Le grand cœur de Vieux Loup
La patience et la passion de Bruno

L’endurante Monique
Les soutiens de Claudine, Christine et du jeune Yohann.
Pascal L et Sylvain  au ravito de nuit et Michel J blessé à la main.

Les souriantes Estelle et Françoise

Les massages et la pêche de Thierry
Nicolas, Jean-Pierre, Jean-François
Jérôme, Claude et Jean-Sylvestre

Mon tour d’honneur avec Valérie
La joie de Cécile
Et l’envie de recommencer



PS : Ne rien oublier, ni les personnes que j’ai peut être oubliées ici.


Attendez moi ! J'arrive....

Hors ligne

 

#7 16-12-2006 21:50:53

fernanda
Cross-man
Date d'inscription: 19-11-2006
Messages: 19

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Merci Franck pour ce poème!!! Tu as un vrai don!
Groses bises à toi, et à bientôt

Hors ligne

 

#8 17-12-2006 11:04:36

seb
Administrateur
Date d'inscription: 09-12-2004
Messages: 243
Site web

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Merci Franck smile
Pour cette prose tongue


Seb cool
Ce qui nous tue pas, nous rend plus fort.

Hors ligne

 

#9 17-12-2006 13:05:32

Patrice.D
Circadien
Date d'inscription: 04-10-2006
Messages: 227

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Suprbe franck . merci à toi;)


Patrice smile

Hors ligne

 

#10 18-12-2006 21:09:20

The Coach
Modérateur
Date d'inscription: 04-10-2006
Messages: 429
Site web

Re: Les 24 heures du Téléthon 2006

Franck est un poète avant d'être un coureur !!!  8)
Dans ces moments quelques fois difficiles
Rien ne sert de remplacer les pleurs par la sueur tongue
Notre destin entre les mains, un coup sur côté face ou pile
La course, l'ultra en particulier, nous sert à réguler
Quelques fois à se surpasser !
Bien souvent pour avoir à mon tour côtoyé l'extrême
J'en ai oublié à certains moments qu'elle m'aime...
Monter, pousser, gravir cette montagne
Je ne pensais en réalité qu'à la gagne  hmm
Ne me retournant pas sur ma vie
J’en avais oublié l’essentiel :
« Rien ne sert de courir, faut rester en vie ! »
Cette vie qui nous pousse à atteindre le ciel
Cette chose qui nous pousse vers l’infinie, ce fameux Tennessee
Toujours vouloir faire mieux, aller plus vite, plus loin
Sans se retourner, autour de nous ne plus observer…
Serrant les dents, écrasant nos poings
Un ultra-fondeur se doit de passer, de se surpasser
Surtout ne pas montrer ses faiblesses, pas pleurer
Gravir, monter, courir, sauter, ne jamais avoir de faiblesse
Mais putain  courir après quoi, pour qui ?
Toutes ces années à chercher à cacher sa tristesse
Dans un monde qui ne nous reconnaît plus
Qu’à travers des valeurs autrefois inconnues
Reconnaissance sociale, professionnelle, privée
Chacun à ses propres raisons de se dépasser
Longtemps inactif, j’ai craqué pour cette activité
Mais aujourd’hui, je ne m’y retrouve plus
Comme une drogue, l’ultra m’a tout donné
En quinze ans de pratique, j’y ai cru…
M’apportant joies, déceptions, rage
Aujourd’hui, je suis fatigué et n’ai plus envie d’en jouer
Fuir vers un ailleurs et vouloir sortir de cette cage
Durant un long moment, faire une pause…
Rester à vos côtés, pour vos courses, vous renseigner
Pour retrouver la vraie valeur des choses
M’excuser de mes coups de gueule sad
Quelques fois, je l’avoue injustifiés
Retrouver le goût de courir de mon côté, mais seul
De temps en temps avec vous en soirée….
Plus d’ultra, juste un peu de fractionné !
Amis coureurs, Vieux Loup vous salue ! wink
Et attention, de votre corps, méfiez-vous des abus…


l' esprit n'a de limite que celle qu'il s'impose...
Moi, je connais les miennes, c'est pour cela que je vais au delà wink
Pascal

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.17
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr